Actualités

Mémoire(s) de la Guerre civile, du franquisme et de la Retirada

Par FRANCK THENARD-DUVIVIER, publié le jeudi 23 février 2017 09:20 - Mis à jour le mercredi 22 mars 2017 21:21

Table ronde ronde publique organisée le jeudi 23 mars (10h)
dans le cadre des Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes.

ATTENTION
Table ronde remplacée par une conférence d'Amélie Nuq
(historienne, université de Grenoble) sur la sortie de la Guerre civile espagnole et sa résurgence mémorielle,
les autres intervenants ayant annulé leur participation en raison d'une série d'imprévus. La conférence sera précédée d'un "débat parlementaire" organisé par les lycéens et les étudiants en lien avec la thématique.

 

Mémoire(s) de la Guerre civile espagnole, du franquisme et de l’exil républicain (Retirada)

La table ronde sera l’occasion d’engager une discussion sur le rapport de la société espagnole à la mémoire d’une page traumatique de son histoire contemporaine. Il s’agira surtout de s’interroger sur l’expérience des réfugiés républicains (leur rapport au territoire d’accueil, au territoire de départ, la notion d’exil intérieur pour ceux qui choisissent finalement de rentrer en Espagne) et sur la construction d’une mémoire de la Retirada.

Cette table ronde sera l’aboutissement d’un travail mené sur l’année entière et qui implique notamment la réalisation d’un photoreportage (exposé à l’occasion de la table ronde) sur les lieux de mémoire de l’exil républicain en Catalogne française et espagnole (avec la coopération d’Alberto Campi, photoreporter).

La table ronde sera introduite par l’organisation d’un débat de type parlementaire, en français et en espagnol, sur un thème se rapportant au rapport douloureux que la société espagnole entretient à l’histoire de la Guerre civile et du franquisme.

Intervenants prévus :

  • Antonio ALTARRIBA, essayiste, romancier, scénariste de bande dessinée et professeur de littérature française à l’Université du Pays basque.
  • Pablo BENAVIDES, consul d’Espagne à Lyon. Participation reportée en raison d'un imprévu.
  • Amar NAFA, directeur de l’association Génériques (Paris) spécialiste de l’histoire et de la mémoire de l’immigration.
  • Amélie NUQ, maître de conférences en histoire contemporaine à l’université de Grenoble.

 

Entrée libre dans la limite des places disponibles.
Réservation conseillée : cdifauriel@gmail.com ou 04.77.43.12.08

Organisation : Léonard COURBON, professeur d'histoire-géographie en section Bachibac.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe