Ouvertures culturelles

Concours de la Résistance et de la Déportation 2018

Par GEORGES COLLIN, publié le lundi 11 juin 2018 11:59 - Mis à jour le lundi 11 juin 2018 11:59

Concours de la Résistance et de la Déportation 2018

 

 

 

 

 

 

 

Félicitations aux lauréats de la première littéraire du Lycée FAURIEL !

 

Le thème mémoriel de cette année porte sur « s'engager pour libérer la France » et ce dans une approche complexe des facteurs de civilisation et de défense des valeurs fondatrices de l'universalité de l'Homme.

Au niveau du cursus proposé aux élèves, on valorise une approche intégrée à la dynamique des T.P.E. (Madame STAMATAKIS en Lettres et enjeux historiographiques et mémoriels organisés par Monsieur COLLIN ). D'autre part, les élèves ont bénéficié d'une formation interne disciplinaire (Mémoires et Histoire) avec comme objectif plusieurs niveaux de compréhension du sujet : le rappel de la bibliographie, la place des temporalités à l'échelle des cycles historiques dans les permanences et les ruptures, le point sur les méthodologies des techniques d'argumentation.

Sur le plan scientifique, on constate le caractère polysémique du sujet dans les différentes formes d'engagements : l'action armée dans les rangs gaullistes ou communistes, le travail de renseignement sur le terrain, la dimension culturelle et philosophique de processus d'engagements républicains, le Devoir de Mémoires.

A l'issue de la réunion du Jury départemental, le lycée FAURIEL reçoit plusieurs distinctions concernant des élèves de la section littéraire ( 1 L), engagés dans ce concours.

 

  • Premier prix pour l'épreuve de composition décerné à Augustin ROY

 

  • Troisième prix pour l'épreuve du dossier collectif sous la forme de mémoire de type universitaire décerné à Bilel BENABIDI, à Jean-Baptiste CUDA, Adam REBAUD et Augustin ROY.

 

  • Quatrième prix de l'académie de Lyon au niveau du dossier collectif

 

Dès lors, force est de constater une dynamique mémorielle et historique à l'échelle du lycée, mais aussi à l'échelle de la Cité politique,

 

 

Georges COLLIN

 

 

 

« Il y a un pacte Vingt fois séculaire entre la grandeur de la France et la liberté du monde » Charles DE GAULLE, 1er mars 1941. »

Pièces jointes

À télécharger

 / 1