Projets 2015-2016

Contribution au projet pédagogique 2015-2016

Par FRANCK THENARD-DUVIVIER, publié le lundi 16 janvier 2017 09:03 - Mis à jour le dimanche 5 février 2017 22:12

Le lycée Fauriel fait partie des équipes en expérimentation inscrites au projet académique de la Cardie pour l’année scolaire 2015-2016 au titre des Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes (BIR n°14 du 14 décembre 2015).

 

ACTIONS ET PROJETS

Deux projets structurent les actions menées en Lettres supérieures ou en inter-filières :

  • Synergies prép@s : initiation à la recherche et C2i en Lettres supérieures depuis 2010 (45 étudiants LS1).
  • Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes : dispositif inter-académique initié par le lycée Fauriel (2300 élèves).

 

Les actions ont été conduites en lien avec la dynamique d’ouverture culturelle inscrite dans le projet d’établissement.

  • 16/11/15 : Conférence et table ronde publique sur le réchauffement climatique (150 élèves de TS, LS1 et EC).
  • 25/11/15 : Rencontre avec philosophe Heinz Wismann (80 étudiants de LS1 et LS2).
  • 14/01/16 : Conférence sur la liberté d’expression à l’Université Jean-Monnet (45 étudiants de LS1).
  • 28/01/16 : Formation à l’interview par deux journalistes (45 étudiants de LS1).
  • 21/03/16 : Enregistrement de l’émission « Levons le voile sur les réseaux sociaux » avec Radio Dio (35 élèves de 1ère ES2).
  • 22/03/16 : Rencontre Presse, médias et communication et inauguration de 4 expos (80 élèves de LS et 1ère).
  • 23/03/16 : Journée d’étude sur l’Adriatique et table ronde publique sur les migrations (150 élèves de LS1, LS2 et EC).
  • 23/03/16 : Café géographique sur les réfugiés au Brussel Corner, St-Etienne (50 étudiants et public extérieur).
  • 19-22/05/16 : Lyon MUN 2016 dans les locaux de l’Université de Lyon (5 étudiants volontaires, LS1 et EC2).
  • 09/06/16 : Simulation d’un débat parlementaire lors d’une formation à la Villa Gillet, Lyon (6 élèves volontaires, LS1).
  • Juin 2016 : Soutenance des mini-mémoires d’initiation à la recherche devant un jury extérieur (45 étudiants de LS1).
  • 21-29/06/16 : Voyage d’étude en Albanie et Italie du Sud (48 étudiants : LS1 et quelques volontaires de LS2).
  • Juin-juillet 2016 : Édition de l’ouvrage des Débats citoyens 2015-2016 (14 étudiants volontaires de LS1).

 

ENSEIGNANTS IMPLIQUES

François Arnal, Isabella Atger, Corine Blanc, Véronique Caruana, Christelle Chalayer, Yannick Chapot, Léonard Courbon, Véronique Malhomme, Patricia Mathevon, Hélène Mirodatos, Sandra Phalippon, Pierre Raymond, Marie-Paule Reynaud-Cleyet, Gilles Sabatier, Nadia Saint-Luc, Giovanni Stranieri, Franck Thénard-Duvivier.

 

INTERVENANTS

  • Pierre Ballouhey (dessinateur)
  • Françoise Boissonnat (rédactrice en chef, France 3 Loire)
  • Maria Paola Castiglioni (historienne, Université de Grenoble)
  • Alberto Campi (photojournaliste, collectif WeReport)
  • Jean-Paul Champseix (Inalco, Centre Europes-Eurasie)
  • Pascale Chevalier (archéologue, Université de Clermont-Fd)
  • François Coudert (journaliste, France 3)
  • Cristina Del Biaggio (géographe, Université de Genève)
  • Patrick Eveno (historien, Université de Paris I)
  • Lionel Fayolle (journaliste, Radio Dio)
  • Antonio Fischetti (journaliste scientifique
  • Gerhard Krinner (glaciologue, CNRS)
  • Laurence Loeffel (IGEN philosophie)
  • Florent Pigeon (Université de Saint-Étienne)
  • Jean-François Ploquin (directeur général de Forum réfugiés)
  • Baptiste Rollet (directeur de Loire Relations Presse)
  • Paul Veysseyre (photographe)
  • Heinz Wismann (philosophe, EHESS).

PARTENAIRES

  • Association des Amis du Musée d’Art moderne et contemporain de Saint-Étienne Métropole.
  • Association Khâgne 42 (lycée Fauriel).
  • Cartooning for Peace (Paris).
  • Club de la presse et de la communication de Saint-Étienne.
  • Collectif WeReport (siège sur Lyon).
  • Éditions ADAPT (Paris).
  • Les Cafés géographiques.
  • Mémorial de la Résistance et de la Déportation de la Loire (Saint-Étienne).
  • MGEN (Rhône-Alpes et siège national).
  • Radio Dio (Saint-Étienne).
  • Région Auvergne Rhône-Alpes.
  • Villa Gillet (Lyon).

 

Synergies prép@s » : initiation à la recherche et C2i en LS1

Juin 2016

  • Date : novembre 2015-juin 2016 (jurys les 13 et 15 juin).
  • Classes : LS1 (45 étudiants).
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier (méthodologie, évaluation, coordination), Yan Naessens (informatique).
  • Jurys : Amis du Musée d’Art moderne et contemporain de St-Etienne (15 membres), complétés de collègues de LS1 volontaires (F. Arnal, I. Atger, Y. Chapot, P. Raymond, M.-P. Reynaud-Cleyet, G. Stranieri).
  • Partenariat : Amis du MAMC (bénévolat).
  • Production : comptes rendus d’ouvrages, mini-mémoires, diaporamas.
  • Valorisation : sélectionné parmi les 11 candidatures de l’académie à la journée nationale de l’innovation 2016. Fiche Expérithèque.

 

Mené en Hypokhâgne, ce projet associe l’initiation à la recherche en histoire, une ouverture interdisciplinaire aux sciences humaines et la formation au Certificat Informatique et Internet (C2i), un partenariat avec une association culturelle, les Amis du Musée d'Art moderne et contemporain de Saint-Etienne Métropole (jury), une convention avec l’université de St-Etienne (C2i), une formation à l’interview. Il se traduit par une journée d’étude, une table ronde publique, des rencontres professionnelles et un voyage d’étude en lien avec la thématique annuelle : les migrations, frontières, identités, Balkans/Europe. Projet initié en histoire en 2010, il est désormais étendu à la géographie, à la philosophie, aux lettres et aux langues. Le thème change chaque année et est lié à d’autres projets interdisciplinaires.

Calendrier 2015-2016 : [nov.-déc.] choix du sujet et évaluation de sa faisabilité (biblio, enjeux plus-value) ; [janvier] compte rendu d’ouvrage en lien avec le sujet (pour mutualisation) ; [mars] formation à l’interview ; [23 mars] journée d’étude et table ronde ; [mai] rendu du mini-mémoire de recherche (10 p. + biblio. et annexes) ; [début juin] soutenance orale devant jury, avec utilisation d’un diaporama (10 min.) et entretien (10 min.) ; [fin juin] voyage d’étude en Albanie et Italie du sud.

 

Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes (3e édition)

Direction Franck Thénard-Duvivier

  • Date : octobre 2015-juin 2016 (formations, tables rondes).
  • Classes : près de 2300 lycéens et étudiants issus de 20 lycées.
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier (pilotage, coord., formation, dir. d’ouvrage), équipe d’intendance (budget, affranchissement) et secrétariat (reprographie).
  • Financement : Région AURA, MGEN Rhône-Alpes, EN3S, Comité d’histoire de la Sécurité sociale (CHSS), MGEN nationale (impression de l’ouvrage).
  • Production : ouvrage collectif, oct. 2016, co-éd. lycée Fauriel-Adapt (304 p., 1500 ex.), préfaces F. Robine (Degesco), L. Wauquiez (Pt Région), T. Beaudet (Pt MGEN).
  • Bilan : rapport d’activités 2015-2016 (16 p.) remis aux autorités de tutelle.
  • Valorisation : sélectionné parmi les 11 candidatures de l’académie à la journée nationale de l’innovation 2016.
    Fiche Expérithèque
    Présentation et programme
    Site de la DAAC de Lyon
    Rapport du Cnesco sur l'éducation à la citoyenneté (mars 2016) : parmi les 8 « expériences innovantes » repérées.
    Dossiers d’Alternatives économiques (déc. 2016) : parmi les initiatives pour « réinventer l’école » (p. 70-71).

 

Les Débats citoyens, initiés par le lycée Fauriel en 2013, consistent à permettre des projets d’établissement et des rencontres publiques dans les lycées à l’occasion de tables rondes portant sur des enjeux de citoyenneté. Les équipes sont mobilisées autour de quatre priorités : développer l’esprit critique des lycéens dans une démarche citoyenne ; impliquer les jeunes avant, pendant et après la table ronde ; proposer une pédagogie innovante, expérimenter de nouvelles pratiques ; renforcer les liens entre le lycée et l’enseignement supérieur dans la logique du continuum -3/+3.

Le projet dépasse le seul objectif de réaliser des tables rondes. Les partenaires et projets connexes facilitent la construction du parcours citoyen des élèves et les synergies interdisciplinaires entre établissements : démarche participative, formation radio, blog, publications collectives, liens avec l’université, rencontre d’élus et de chercheurs… Les jeunes sont impliqués de A à Z : ils préparent et animent les débats, enregistrent, publient, exposent… Toutes les disciplines et toutes les filières sont concernées (voies générale, technologique, professionnelle, agricole et post-bac). Le lycée Fauriel assure le pilotage, le suivi administratif et budgétaire. Les lycées choisissent leur thème, leur calendrier et conservent la pleine maitrise de la mise en œuvre pédagogique.

La 3e édition 2015-2016 a mobilisé plus de 2300 jeunes et une centaine d’enseignants des académies de Lyon et de Grenoble autour de 20 tables rondes.

 

Conférence de Gerhard Krinner sur le réchauffement climatique

  • Date : Lundi 16 novembre 2015 (10h).
  • Classes : TS et LS1 (150 lycéens et étudiants).
  • Organisation : P. Mathevon (SVT), avec C. Blanc, V. Caruana, S. Phalippon, V. Malhomme, F. Arnal, F. Thénard-Duvivier.
  • Projet en lien avec la COP 21 (déc. 2016) et les Débats citoyens en AURA.

 

>> Débats citoyens

 

Gerhard Krinner est directeur de recherche au CNRS (laboratoire de glaciologie et de géophysique de l’environnement de Grenoble, UMR 5183). S’appuyant sur le 5e rapport du GIEC, auquel il a contribué, ainsi que sur les techniques de détermination des modifications climatiques à partir des glaces, il a montré que l’augmentation de la concentration des gaz à effet de serre pourrait entraîner des changements majeurs au niveau des températures, du niveau des mers ou de la fonte des glaces. Sa conclusion est claire : les activités humaines, notamment l’usage des énergies fossiles, a conduit à une hausse exceptionnelle de la concentration des gaz à effet de serre transformant le climat à un rythme jamais vu par le passé. Conférence en lien avec la COP 21 de Paris (déc. 2016).

 

Table ronde publique : « Le réchauffement climatique et ses enjeux à l’échelle locale »

  • Date : Lundi 16 novembre 2015 (14h).
  • Classes : TS, LS1 et EC (150 lycéens et étudiants).
  • Organisation : P. Mathevon, avec C. Blanc, V. Caruana, S. Phalippon (SVT), V. Malhomme, F. Thénard-Duvivier.
  • Financement : Débats citoyens en AURA.
  • Animation de la table ronde : F. Arnal.
  • Production : affiches et concours d’affiches.

 

>> Débats citoyens

 

Table ronde inaugurale de la 3e édition des Débats citoyens Rhône-Alpes et inscrite dans les programmes associés au festival Mode d’Emploi (Villa Gillet). Trois intervenants ont répondu aux questions posées par les lycéens sur les enjeux du réchauffement climatique : Antonio Fischetti (journaliste, ancien rédacteur en chef adjoint de Sciences et Avenir, chroniqueur science pour Charlie Hebdo), Gerhard Krinner (glaciologue, directeur de recherche au CNRS), Florent Pigeon (enseignant-chercheur à l’université de Saint-Étienne, conseiller municipal de la ville de St-Étienne).

A l’issue de la table ronde, trois prix sont remis par les partenaires du lycée Fauriel aux lauréats du concours de photographies (commentées) sur les enjeux locaux du réchauffement climatique.

 

Rencontre avec le philosophe Heinz Wismann

  • Date : mercredi 25 novembre 2015
  • Lieu : amphithéâtre du lycée Fauriel.
  • Classes : LS1 et LS2 (80 étudiants).
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier, avec I. Atger et P. Raymond.
  • Partenariat : Villa Gillet.
  • Projet : préparation interdisciplinaire (histoire, philo, allemand).
  • Production : comptes rendus d’ouvrages.

 

>> Partenariat Villa Gillet
>> Synergies prép@as

 

Né à Berlin, Heinz Wismann est philologue et philosophe, directeur d’études à l’EHESS, il a dirigé la collection « Passages » aux Éditions du Cerf de 1986 à 2007. Spécialiste d’herméneutique et d’histoire des traditions savantes, il s’est également consacré à l’étude de la pensée antique, à travers des travaux sur Héraclite, Démocrite et Épicure, en collaboration avec Jean Bollack. Les étudiants ont pu l’interroger sur son parcours original et sur ses travaux relatifs aux langues, aux  traditions et cultures européennes, en mettant en valeur leurs différences et leur richesse.

 

Conférences sur la liberté d’expression

  • Date : Jeudi 14 janvier 2016 (14h).
  • Lieu : Université Jean-Monnet (amphi J012, Tréfilerie).
  • Classes : LS1 (45 étudiants), avec F. Thénard-Duvivier.
  • Organisation : invitation du lycée H. d’Urfé.
  • Partenariat : invitation au colloque sur le Vivre ensemble organisé par le Mémorial de la Résistance et de la Déportation.
  • Projet : en lien avec la semaine de la presse, un an après les attentats de janvier 2015 contre Charlie Hebdo.

 

>> Mémorial de la Résistance et de la Déportation
>> Synergies prép@as

À l’invitation du lycée Honoré d’Urfé, les étudiants ont pu participer activement (par leurs questions) à l’après-midi du colloque sur le Vivre ensemble. Avec une première conférence de Patrick Eveno (professeur des universités, Paris I) sur la « liberté de la presse et caricature ». En quoi les caricatures, les graffiti depuis la Résistance jusqu’à Charlie Hebdo, en passant par mai 68, sont-ils des moyens de résistance contre toutes les formes de dictatures politiques, religieuses ou morales ? Puis le témoignage du dessinateur Pierre Ballouhey sur le thème « jusqu’où peut-on défendre la liberté d’expression ? » . Après Charlie Hebdo, doit-on limiter la liberté de la presse par respect des croyances religieuses ? Existe-t-il une notion de blasphème en France ? Existe-t-il des limites ? Dessiner est-ce défendre la liberté ou mettre de l’huile sur le feu ? Puis Laurence Loeffel (IGEN de philosophie) a proposé une synthèse.

 

Formation à l’interview par deux journalistes de France 3 Loire

  • Date : Jeudi 28 janvier 2016 (4 heures).
  • Classes : LS1 (45 étudiants).
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier.
  • Partenariat : Club de la presse de Saint-Etienne.
  • Projet en lien avec l’initiation à la recherche en histoire et la semaine de la presse.

>> Partenariat Club de la presse
>> Synergies prép@as
 

Pendant toute une matinée, les étudiants de LS1 ont bénéficié des conseils et de l’expérience de deux journalistes de terrain et formateurs en école de journalisme : Françoise Boissonnat, rédactrice en chef de France 3 Loire et présidente du Club de la presse de Saint-Etienne, et François Coudert, journaliste reporter d’images (JRI) à France 3. Après une première partie plus théorique sur les enjeux et techniques de l’interview, les étudiants sont passés aux cas concrets afin de bien comprendre les situations en jouant le rôle de l’interviewé comme celui de l’intervieweur !

 

Émission radio « Levons le voile sur les réseaux sociaux ! »

  • Date : Janv.-mars (préparation), lundi 21 mars (enregistrement).
  • Classes : 1ère ES2 (35 élèves).
  • Organisation : G. Sabatier.
  • Financement : Débats citoyens en AURA.
  • Production des lycéens : émission de 50 minutes diffusée à trois reprises sur Radio Dio (89.5 MHz) et disponible en podcast.
  • Valorisation : article sur le site de l’académie de Lyon.

 

>> Partenariat Radio Dio
>> Débats citoyens

Ce projet répond au programme d'enseignement moral et civique (EMC) sur la société de la communication par son contenu et sa démarche : les élèves réalisent une émission de radio en choisissant leur implication : interview, chronique, revue de presse, micro-trottoir, etc. Après une séance de présentation du média radio et d'exercices pour faciliter la prise de parole, une réflexion commune a permis de faire émerger deux grandes orientations : les réseaux sociaux dans une approche sociologique et économique ; les réseaux sociaux et leurs rapports au(x) pouvoir(s) dans une approche davantage politique. Tous les élèves de la classe ont participé activement à l’élaboration de l’émission et 18 d'entre eux se sont exprimés à l’antenne. L’émission a été enregistrée au lycée et diffusée par Lionel Fayolle sur Radio Dio (89.5 MHz).

 

Rencontre publique : « Presse, médias et communication » (27e semaine de la presse)

  • Date : Mardi 22 mars 2016.
  • Classes : étudiants et lycéens volontaires (80 élèves).
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier.
  • Partenariats : Club de la presse de St-Etienne et WeReport.
  • Participation des lycéens : présentation de leur travail sur un article du Monde, questions.
  • Valorisation : article sur le site de l’académie de Lyon.

 

>> Club de la presse / We Report
>> Synergies prép@as

À l’occasion de la 27e Semaine de la presse et des médias dans l’École, le lycée Fauriel a organisé plusieurs événements publics en lien avec les médias, les migrations et les Balkans dans le cadre des Débats citoyens en Rhône-Alpes. Une première rencontre publique avec Françoise Boissonnat (rédactrice en chef France 3 Loire), Alberto Campi (photojournaliste, collectif WeReport), Baptiste Rollet (directeur de publication du Petit Bulletin, directeur de l’agence Loire Relations Presse), a notamment été l’occasion pour les élèves de Première de revenir sur l'article du journal Le Monde décrivant, en décembre 2014, Saint-Étienne comme la « capitale des taudis ».

 

Expositions sur le dessin de presse et les migrations (27e semaine de la presse)

  • Date : Mardi 22 mars (inauguration) – Vendredi 8 avril 2016.
  • Classes : lycéens, étudiants, personnels, public extérieur.
  • Lieu : hall d’honneur du lycée Fauriel.
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier, avec Ch. Chalayer,
  • L. Courbon, V. Malhomme, H. Miradotos, G. Stranieri.
  • Partenariats : Cartooning for Peace / WeReport.
  • Production des lycéens : légendes de dessins de presse, mur d’expression (attentats), carnets de migration.
  • Valorisation : article sur le site de l’académie de Lyon.

 

>> Cartooning for Peace / We Report
>> Synergies prép@as

À l’occasion de la 27e Semaine de la presse et des médias dans l’École et en lien avec les projets menés en Lettres supérieures, le lycée Fauriel a organisé plusieurs expositions, inaugurées en présence de leurs auteurs : « Balkan Road » en présence du photojournaliste Alberto Campi (collectif WeReport) et « Sur les routes d’Albanie (1990-1995) » en présence du photographe Paul Veysseyre. À l’exposition « Dessins pour la paix » de Cartooning for Peace a répondu celle conçue par les lycéens sur « Les migrations à travers le dessin de presse ». Enfin, les élèves de Première euro ont pu exposer « El muro de expresion » et ceux de Seconde leurs « Carnets de voyages migratoires », un travail associant histoire, création plastique et littéraire. Une inauguration publique a été organisée le 22 mars 2016.

 

Journée d’étude : « Échanges et conflits dans l’espace adriatique »

  • Date : Mercredi 23 mars 2016 (matinée).
  • Classes : LS1 (classe entière), LS2 (volontaires), EC, public extérieur.
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier, N. Saint-Luc et G. Stranieri.
  • Financement : Débats citoyens en AURA.
  • Projet en lien avec l’initiation à la recherche en histoire, les expos et le voyage de fin d’année.
  • Valorisation : article sur le site de l’académie de Lyon

 

>> Synergies prép@as
>> Débats citoyens

La journée d’étude consacrée aux « Échanges et conflits dans l’espace adriatique » a permis d’approfondir le volet scientifique du projet d’initiation à la recherche en lien avec le voyage de fin d’année. Des spécialistes de l’Antiquité, du haut Moyen Age et de littérature contemporaine ont pu explorer les relations complexes établies entre les Balkans et l’Italie sur la longue durée. Au carrefour des multiples héritages de cette histoire plurimillénaire, l’espace adriatique actuel possède-t-il une forme d’unité propre, par-delà les frontières politiques et culturelles ?

  • Maria Paola Castiglioni (historienne, Université de Grenoble) a présenté « Le canal d’Otrante au 1er millénaire av. J.-C. : mobilités, trafics et contacts entre les deux rives ».
  • Pascale Chevalier (archéologue, Université de Clermont-Fd), a dressé le bilan d’une campagne de fouilles : « Byllis, la fin d’une cité provinciale antique », site majeur de Illyrie antique.
  • Jean-Paul Champseix (Inalco, Centre Europes-Eurasie) associe histoire et littérature albanaises à travers le thème des « Exodes forcés, invasions, amis lointains et "rage de fuir" ».

 

Table ronde publique : « Migrations et frontières en Europe »

  • Date : Mercredi 23 mars 2016 (14 h).
  • Classes : étudiants volontaires, public extérieur (150 pers.).
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier, animation par les étudiants.
  • Financement : Débats citoyens en AURA.
  • Projet en lien avec l’initiation à la recherche en histoire, les expos et le voyage de fin d’année.
  • Production/valorisation : un chapitre réalisé par les étudiants dans la publication 2016 des Débats citoyens.

 

>> Débats citoyens

La table ronde a été animée par six étudiants d’Hypokhâgne et préparée sous la conduite de leur professeur d’histoire (axes, questionnements, documents) à partir du constat que la crise des politiques migratoires en Europe trouble l'opinion publique, oppose les discours politiques et engendre divers questionnements chez les citoyens. Il s’agisait de prendre en compte le point de vue des migrants qui quittent leur pays en espérant une vie meilleure, d’étudier le rôle de la France comme terre d'accueil, de considérer l'influence des médias et la dimension politique du « fait migratoire ». Tout d’abord, à l’échelle régionale car l’Auvergne-Rhône-Alpes est un territoire d'accueil des réfugiés contribuant à faire de la France un pays d'immigration.

  • La géographe suisse Cristina Del Biaggio a offert la possibilité d’une comparaison internationale en envisageant les conditions d’accueil en territoire helvétique.
  • Son expérience a pu être nuancée par Jean-François Ploquin, directeur général de Forum réfugiés et spécialiste du « fait réfugié » en France.
  • Alberto Campi a apporté son regard de photojournaliste ayant travaillé sur le terrain des Balkans. La participation du Préfet de la Loire n’a pas été possible.

 

Café géographique : « Trier les exilés aux frontières »

  • Date : Mercredi 23 mars 2016 (soirée).
  • Lieu : Café Brussel Corner (St-Étienne)
  • Classes : étudiants volontaires, public extérieur.
  • Organisation : F. Arnal.
  • Partenariat : association Khâgne 42.
  • Projet en lien avec la journée d’études et le voyage d’études.

>> Association Khâgne 42 / Les Café géographiques
>> Débats citoyens

Changement de lieu et d’ambiance avec ce Café géographique animé par François Arnal et intitulé « Trier les exilés aux frontières. La crise des politiques migratoires européennes », avec la géographe Cristina Del Biaggio (université de Genève) qui travaille par ailleurs pour l’association Vivre Ensemble. Elle a su passionner son public venu d’horizons très différents ! « J’ai beaucoup aimé le café géographique. L'ambiance très conviviale. La possibilité pour tous de participer rend le débat et la discussion plus facile » (témoignage d’étudiant en Lettres sup.).

 

LYON MUN 2016 (Model of United Nations)

  • Date : du jeudi 19 au dimanche 22 mai 2016.
  • Lieux : universités de Lyon 2 et de Lyon 3.
  • Participants : 4 LS1 et 1 EC (volontaires).
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier.
  • Financement : partenariats.
  • Projet en lien avec l’initiation à la recherche sur les migrations.
  • Valorisation : article à paraître sur le site de l’académie de Lyon.

 

>> Synergies prép@as

Cinq étudiants du lycée Fauriel ont débattu de la crise des réfugiés en Méditerranée dans le cadre d’une simulation du comité de l’Organisation de sécurité et de coopération en Europe (OSCE) organisée lors de la 4e édition du Lyon Model United Nation. Près de 300 étudiants se sont réunis pendant quatre jours pour un exercice très réaliste de simulation de cycles de négociations multilatérales se déroulant aux Nations-Unies. L’objectif était bien de vivre les relations internationales, la diplomatie, la science politique dans des conditions proches des véritables négociations. Ce fut l’occasion pour les délégués de défendre la position de « leurs » États respectifs : protection, voire fermeture des frontières de l’Europe, solidarité entre les États, partage des informations, financement des opérations militaires, « quotas » d’accueil des réfugiés, etc.

 

Simulation de débat parlementaire sur « la crise des réfugiés »

  • Date : Jeudi 9 juin 2016.
  • Lieu : Villa Gillet (Lyon).
  • Participants : 5 étudiants de LS1 et 1 lycéen volontaires.
  • Organisation : F. Thénard-Duvivier.
  • Contexte : journée de formation aux Débats citoyens en AURA.
  • Projet : test avant expérimentation en 2016-2017.
  • Valorisation : site de la Cardie de Lyon

 

>> Plan académique de formation
>> Débats citoyens

Six élèves du lycée Fauriel ont conduit un débat parlementaire sur le thème de l’accueil des migrants et des réfugiés en France à partir d’un texte fictif proposé au vote du public à l’issue de l’échanges d’arguments entre orateurs de la majorité (pour) et de l’opposition (contre). Outre cette argumentation en lien avec le thème d’étude de l’année en LS1, il s’agissait aussi pour les étudiants de s’exercer à la prise de parole en public.

Pour les 75 enseignants présents, en formation dans le cadre des Débats citoyens, il s’agissait de mesurer l’intérêt du débat parlementaire comme pratique pédagogique. Quelles sont les caractéristiques du débat parlementaire ? Quel est son intérêt pour les apprentissages ? Quelles compétences peut-il développer ? Comment mettre en œuvre un débat parlementaire en classe ? Dans quel dispositif l’inclure ? Autant de question que la CARDIE se propose d’explorer en 2016-17, avec des lycées volontaires du dispositif Débats citoyens en Auvergne-Rhône-Alpes, à partir d’une méthodologie de Lesson study.

 

Voyage d’étude en Albanie et Italie du Sud

  • Date : 21-29 juin 2016.
  • Lieux : (Monténégro), Albanie, (Grèce), Italie du Sud.
  • Participants : LS1 (cl. entière), LS2 volontaires (48 étudiants).
  • Organisation : F. Arnal, avec N. Saint-Luc, G. Stranieri et F. Thénard-Duvivier.
  • Financement : familles, lycée.
  • Projet en lien avec l’initiation à la recherche et la journée d’étude.

 

>> Synergies prép@as
>> Débats citoyens

Point d’orgue de plusieurs projets menés en LS1, un voyage d’étude a conduit la classe à rebours de la « Balkan Road » en traversant les frontières de cinq États et en approchant les migrants à deux reprises : sur le bateau entre l’Albanie et l’Italie puis, de manière plus inattendue, à l’hôpital de Brindisi… Comme amorcé lors de la journée d’étude, il s’agissait aussi d’étudier la diversité des paysages et des civilisations de part et d’autre de l’Adriatique méridionale, entre héritages croisés et influences multiples sur plus de deux millénaires.

Le programme de visite fut riche avec accueil local par des archéologies, des universitaires ou des journalistes. À l’aller : Castel del Monte (photo) et Bari. En Albanie : site médiéval insulaire de Shurdhah, forteresse de Byllis, site grec d’Apollonia, village de Gjirokaster, site de Butrint. En Pouille : villes de Lecce et Otrante, coopérative oléicole d’Avetrana, remparts et coopérative viticole de Manduria, ville de Tarente et rencontre avec le rédacteur en chef de la Gazzetta del Mezziogiorno.

Pièces jointes
Aucune pièce jointe